« Critiquer, c’est bien, mais proposer des solutions, c’est mieux. » C’est avec cet esprit que Yohann, 36 ans, a décidé de faire le grand saut dans le monde de l’écologie automobile.
Depuis deux ans maintenant, il gère la société Conduite éco et sécurisée qu’il a lui-même créé. L’objectif : montrer qu’avec des véhicules hybrides et/ou électriques on peut se déplacer en consommant moins que de nombreux autres moyens de transport, le tout sans perdre en confort et en limitant également, les coûts d’entretien. Un parcours tourné vers l’écologie « Je suis investi depuis longtemps dans le domaine environnemental. Au-delà de mon emploi de chercheur, j’ai toujours eu des activités secondaires en lien avec l’écologie », confie-t-il.
5e849c350733b.jpg

Après avoir mené des actions aux côtés de Greenpeace, créé l’association Vert’aide, endossé le rôle de responsable régional du parti politique Europe Écologie les Verts, Yohann est rapidement devenu président du Prius Touring Club, une association européenne de propriétaires de véhicules propres. C’est ce même rôle de président qui lui a donné envie de se lancer dans le grand bain de l’entrepreneuriat en lançant sa propre activité, jusqu’ici inédite en France. 
« J’ai quitté Lesaffre en 2016, en prenant le statut d’auto-entrepreneur. Parler un peu sur un forum d’écologie, n’est pas suffisant. M’y mettre à temps plein, en créant en plus de l’emploi, me tenait vraiment à coeur ! »
Depuis 2016, Yohann et ses salariés sillonnent les routes de France pour former, accompagner et communiquer sur les véhicules de nouvelles technologies les plus écologiques.  « Il y a un grand manque de connaissances à palier en termes d’écologie automobile. » 

Une activité qui va au-delà de la simple information. « Chaque personne que nous accompagnons change sa conduite et gagne en moyenne 1L/100 km grâce à nos services. Nous voyons environ 10 000 clients par an. C’est certain, nous avons un impact positif sur l’environnement et nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. »

CES a besoin de vous ! 
Aujourd’hui, nous avons l’équivalent de 9 temps plein et nous travaillons sur tout le territoire français. Malheureusement, la majorité des aides qui ont été mises en place par le Gouvernement ne concernent pas les entreprises de moins de 3 ans ou de moins de 10 salariés. 
Afin de redémarrer l’activité, quand cela sera possible, nous aurons besoin d’un financement (salaire, charges...). A ce jour nous n’avons pas cette trésorerie étant donné que nos clients ne sont pas en capacité de nous payer puisque eux même ont dû fermer. Cela nous permettra également, de réaliser nos projets mis en attente à cause de cette crise.
Pour soutenir notre jeune équipe motivée pour qu'elle puisse reprendre son activité dès la fin de cette crise, c'est par ici : c'est par ici !